Réalisation : Alfred Hitchcock

Année : 1937

Genre : Suspense

L'histoire : Un jeune écrivain est identifié comme le meurtrier de son ancienne petite amie et actrice dont il a découvert le corps. Afin de prouver par lui-même son innocence, il s'enfuit entraînant dans sa fuite la fille d'un commissaire de police ...

La Critique De Titi70 :

Parmi les long métrages qui marquèrent l'apogée du cinéma d'Alfred Hitchcock en Angleterre durant le milieu des années 30, on trouve notamment Jeune Et Innocent, que le metteur en scène signe un an après Agent Secret - Les Quatre De l'Espionnage et juste avant Une Femme Disparaît.

Pour l'occasion, il retrouve l'actrice Nova Pilbeam, qu'il avait déja dirigé quelques années auparavent dans la première version de L'Homme Qui En Savait Trop.

Pour l'anecdote, c'est sur le tournage de Jeune Et Innocent qu'elle rencontrera Pen Tennyson, un proche d'Alfred Hitchcock et son assistant réalisateur à trois reprises. Peu après la sortie du film, elle l'épousera et se retirera du monde du cinéma.

Au coté de Nova Pilbeam, le metteur en scène choisit Derrick De Marnay, un acteur de théatre et de cinéma franco Irllandais sont le film d'Hitchcock restera comme son rôle le plus connu, malgré une longue filmographie.

Fidèle à sa réputation, le cinéaste en profite pour faire son habituel apparition, qu'il réserve en général durant les vingt premières minutes du film afin que le spectateur puisse ensuite se plonger dans l'histoire. Ici, on peut l'appercevoir lors d'une scène devant un palais de justice ou il apparaît en arrière plan, un appareil photo à la main. 

Avec Jeune Et Innocent, on retrouve un des thèmes fétiches d'Hitchcock, à savoir celui de l'homme condamné à tort, mais, il s'inspire surtout d'un roman policier écrit par une auteur Ecossaise.

Tout commence par la dispute violente d'un couple, à la nuit tombée. Le lendemain matin, un corps de femme est retrouvé sur une plage. les premiers éléments semble indiquer qu'elle a été étranglée.

Un jeune romancier est immédiatement soupçonné, celui ci ayant été vu courir à pleine vitesse après avoir découvert le corps. La police ne cherche d'ailleurs pas vraiment à pousser son enquête, des témoignages et un testament suffisent pour inculper rapidemment le jeune homme.

Pendant ce temps, la fille du commissaire de police accompagne son père et rencontre par hasard le romancier, dont elle s'éprend rapidement.

Lorsque celui ci s'enfuie et l'emmène avec lui, la jeune femme prend bientot la mesure des risques encourues, mais, se voit malgré tout incapable de se séparer de l'homme qu'elle aime et qu'elle aidera jusqu'au bout à prouver son innocence.

 Alfred Hitchcock signe une oeuvre beaucoup plus porté sur les sentiments naissant de la fille du commissaire de police et son incapacité à assumer la situation vis à vis de sa famille et ses proches (voir la scène de l'anniversaire chez la tante ou la jeune femme tente d'échapper maladroitement à la curiosité de celle ci).

De fait, l'intrigue concernant la recherche du vrai coupable se trouve souvent en second plan, ce qui nuis au rythme du film, qui a tendance à souvent sombrer dans le mélodrame.

Dans les rôles principaux, Nova Pilbeam s'en tire plutôt bien, contrairement à son partenaire qui possède un coté un peu falot et parait inadapté pour le rôle.

Au final, Jeune Et Innocent ne figure pas parmi mes crus préféré d'Alfred Hitchcock, la faute à un déroulement que je trouve un paresseux et qui s'avère vraiment prenant dans les dernières minutes.

Encore une fois, ce cru du metteur en scène s'avère tout de même recommandable, même si, je le répète, il ne figure pas pour moi parmi les indispensables de la filmographie d'Alfred Hitchocock.