Réalisation : Barry Sonnenfeld

Année : 2012

Genre : Science Fiction / Fantastique

 

L'histoire : En quinze ans de carrière chez les Men in Black, l’agent J a vu beaucoup de phénomènes inexplicables… Mais rien, pas même le plus étrange des aliens, ne le laisse aussi perplexe que son partenaire, le sarcastique K.
Lorsque la vie de K et le destin de la Terre sont menacés, l’agent J décide de remonter le temps pour remettre les choses en ordre. Il va alors découvrir qu’il existe certains secrets de l’univers que K ne lui a jamais révélés. Il est cette fois obligé de faire équipe avec l’agent K, plus jeune, pour sauver la vie de son partenaire, l’agence, et l’avenir même de l’humanité…

La Critique De Titi70 :

Après le succès du premier épisode et un numéro 2 pas franchement mémorable, les responsables de la saga Men In Black décide de remettre le couvert en 2009, mais, la mise en chantier du projet de verra retardé à cause de problèmes.

En premier lieu, le scénario qui, malgré les pointures engagé, ne parvient pas se construire. Puis, c'est le tournage qui doit être interrompu à la demande de Will Smith qui souhaite que des scène le concernant soit réécrites.

Au final, ce troisième volet sera bouclé avec un budget beaucoup plus important que le second épisode et au dessus de ce qui était prévu au départ. Autant dire que l'investissement est risqué, la franchise n'ayant pas squatté les écrans depuis 2002, soit dix ans.

Niveau casting, on retrouve le duo Will Smith et Tommy Lee Jones, complété cette fois par Josh Brolin, Emma Thompson, Alice Eve, Will Arnett, ainsi que Tim Burton et Justin Bieber dans des costumes d'alien.    

Derrière le combo, Barry Sonnenfeld rempile, Steve Spielberg à la production, tandis que les maquillages sont assuré par KNB, le tout toujours adapté d'une série de Comics. Bref, du beau monde, mais, reste une question éssentielle : Ce troisième opus va t il pouvoir retrouver le souffle et l'énérgie du premier film et s'inscrire enfin comme une suite valable ?

On retrouve donc nos agents en noirs J et K, dans leurs boulot pour éradiquer une éventuelle menace alien. Lors d'une descente dans un restaurant chinois, il découvrent qu'un extraterrestre baptisé Boris, L'Animal s'est échappé de sa prison sur une autre planète est vient revenir en ville. Malgré la dangerosité de l'affaire, K tient son partenaire J à l'écart d'informations importantes et refuse de lui dévoiler quoi que ce soit. Lorsque le second disparaît subitement de la circulation, au point que plus personne ne semble se souvenir de lui, hormis J, celui ci comprend que Boris, L'Animal à remonté le temps pour tuer son collègue.

J se retrouve en 1969, et dispose de peu de temps pour sauver son partenaire, et le monde qui, à notre époque, subit un importante invasion alien.

Avec un pareille scénario, il était permis d'attendre un divertissement à la hauteur (comme le premier, en somme) ainsi que des révélations sur ce personnage mystérieux qu'est K.

Malheureusement, sur tout les points, le film est une totale déception. En premier lieu, le script ambitieux n'est jamais correctement illustré et il manque la folie nécessaire à une telle histoire. Il faut dire que certains semblent franchement s'ennuyer dans cette suite, à l'instar du réalisateur ou de Tommy Lee Jones, le comédien, d'ordinaire très juste dans ses rôles, mais, qui est ici complètement transparent.    

Autre soucis, les différents problèmes de scénario se ressentent clairement et celui ci ne va jamais au bout de son concept, le rythme du film en dent de scie est également assez gênant, le tout au service d'une enquête pas franchement trépidante.

Dans ce marasme, quelques acteurs tentent de faire ce qu'ils peuvent, comme Will Smith qui transforme vite le film en véritable Stand Up, alors que le concept d'origine ne tournait pas autour de lui, et qu'il n'en était qu'un des rouages. Le comédien nous gratifie d'un show totalement en roue libre (et très agaçant à la longue, en plus de n'ètre jamais drôle) , tout comme Emma Thompson dont le personnage ne sert à rien, et Josh Brolin qui cabotine sans jamais être crédible.

Enfin, les fameuses révélations sur le passé de K se limite à des détails inintéressant et une conclusion qui va à l'encontre du premier film (ou les deux agents sont censé ne pas se connaître avant de se rencontrer).

Bref, une suite décevante, paresseuse, et très loin de retrouver ce qui faisait le charme du premier opus. A sauver tout de mème un méchant charismatique et un combat amusant avec poisson qui fait aie, mais, c'est bien peu.