Réalisation : Christophe McQuarrie

Année : 2012

Genre : Policier / Thriller/ Suspense

L'histoire : Un homme armé fait retentir six coups de feu. Cinq personnes sont tuées. Toutes les preuves accusent l’homme qui a été arrêté. Lors de son interrogatoire, le suspect ne prononce qu’une phrase : « Trouvez Jack Reacher. »
Commence alors une haletante course pour découvrir la vérité, qui va conduire Jack Reacher à affronter un ennemi inattendu mais redoutable, qui garde un lourd secret.

La Critique De Titi70 :

A l’origine, Jack Reacher est un personnage créé par Lee Child, et dont on suit les aventures à travers une série de roman mêlant espionnage, polar et action.

En 2012, le cinéaste Christopher Mc Quarrie, proche collaborateur de Bryan Singer avec qui il a travaillé sur Usual Suspect, se retrouve à la tète d’une adaptation d’une des aventures de Jack Reacher, précisemment la 9ème, dont le roman est sortit en 2005 sous le titre One Shot traduit par  Folie Furieuse chez nous.

Pour l’anecdote, le titre original fut d’abord envisagé pour l’adaptation cinématographique avant que les responsables n’optent pour Jack Reacher.

 

Dans le rôle principal, on trouve Tom Cruise, également producteur, et entouré, notamment,  de Rosamund Pike, Jai Courtney, et la participation de Robert Duvall et Werner Herzog en méchant de service.

L’histoire commence avec la mort de plusieurs personnes abattus dans la rue par un sniper isolé, caché depuis le parking d’un immeuble. Immédiatement, l’homme est arrété, mais, se retrouve à l’hôpital après avoir été blessé.

Partiellement dans le coma, il ne formule qu’une demande : Que l’on appelle un certain Jack Reacher.

Sauf que cet homme est un fantôme et n’a pas vraiment d’existence administrative. Pourtant, Jack Reacher, ayant entendu les informations, se déplace et, avec l’aide de l’avocate du sniper, entreprend d’enquêter. L’homme découvre rapidement que plusieurs indices ne collent pas et en vient à soupçonner un complot.

Le fait d’être victime de plusieurs tentatives pour le neutraliser (comme une bagarre organisé dans un bar) ou l’éliminer (en l’accusant de meurtres ou lors d’un accident de la route) va confirmer ses doutes.

Mais, Jack Reacher est tenace et, quand il commence une mission, il va jusqu’au bout, quel qu’en soit les risques.

Si je ne figure pas particulièrement parmi les fans acharné de Tom Cruise (sans pour autant ètre allergique à l’acteur), il faut bien reconnaître qu’il hérite, avec Jack Reacher, d’un rôle qui lui va parfaitement et dont il se sort à merveille. A tel point qu’on sent vraiment son implication du comédien dans son personnage.

On pourrait d’ailleurs rapprocher Jack Reacher d’un autre personnage incarné par Tom Cruise, il s’agit d’Ethan Hunt, l’agent de Mission Impossible, particulièrement dans le premier long métrage de Brian De Palma dans lequel le personnage possède un don d’observation et de déduction très aiguisé (cette faculté ne sera plus utilisé dans les opus suivants qui privlegieront d’avantage l’action).

Ici, Jack Reacher à souvent une longueur d’avance sur les autres personnages, et sur le spectateur. Seulement, à la différence d’Ethan Hunt, l’ancien militaire n’est pas un héros et ne s’en cache pas (notamment lors d’un dialogue téléphonique avec ses ennemis). En témoigne notamment le sort qu’il réserve au personnage incarné par Werner Herzog.

Le réalisateur est d’ailleurs assez en retrait, Christopher Mc Quarrie se concentre plus sur le rôle incarné par Jai Courtney. L’acteur constitue d’ailleurs l’autre surprise pour le spectateur que je suis.

Totalement transparent au coté de Bruce Willis dans le cinquième Die Hard, il révèle ici un vrai potentiel pour incarner les méchant de service. Possedant une véritable gueule de cinéma et un regard glacant, il est simplement génial.

Enfin, comment ne pas citer la prestation amusante de Robert Duvall  et ses répliques jouissives (avec un doublage assuré par l’imparfaitement immense Dominique Paturel). Par contre, il faut bien reconnaître que Rosamund Pike fait un peu potiche dans son rôle d’avocate.

Jack Reacher est, certes un film contenant très peu d’action (à peine 3 ou 4 durant les 2h, contrairement à ce montre les bandes annonces), mais, dont le scénario, retord et particulièrement bien écrit, tient parfaitement en haleine.

Au final, un très bon polar matinée de suspense, porté par une excellente réalisation et des comédiens au top, particulièrement Tom Cruise et Jai Courtney qui trouve des rôles parfaitement adapté.