Réalisation : Ben Ketai

Année : 2010

Genre : Horreur

image

L'histoire : Après les évènements survenus en Alaska, l'unique survivante du massacre tente dalerter la population sur l'existence des vampires, sans grand succès. Elle rencontre alors un autre groupe de rescapés avec qui elle envisage d'en finir une bonne fois pour toute avec les vampires. Mais, la tâche s'annonce difficile et sanglante.

 

La Critique De Titi70 :

Après un premier film qui divisa les opinions et que je trouve, personnellement, sympathique, nous arrive l'inevitable suite tentant de surfer sur le succès de son modèle.

Tourné avec un budget réduit de moitié, 30 Jours De Nuit 2 : Jours Sombres se fait également sans aucun responsable du premier film, hormis Steve Niles, auteur de la bande dessiné d'origine et déjà responsable du script du premier opus.

David Slade est donc remplacé par Ben Ketai et Melissa Georges cède sa place à Kiele Sanchez, vu notamment dans la saison 3 de la série Lost. On peut également citer la présence de Mia Kirshner, dans le rôle de la cruel vampire Lilith, et Katharine Isabelle qui jouait dans Freddy Contre Jason.

Cette suite commence avec une reprise de la scène finale du premier film, que les responsables ont du tourner à nouveau afin que tout cela colle par rapport aux changements de casting du premier épisode.

image

On retrouve donc Stella Oleson qui explique en voix off que le village ou a eut lieu l'attaque des vampires a été reconstruit et toute l'affaire soigneusement étouffé.

Seule et isolée, la jeune femme tente de parcourir les Etats Unis en organisant des soirées ou elle tente d'expliquer ce qu'elle a vécu. Évidemment, personne ne la croit. Un soir, elle découvre, dans sa chambre d'hôtel, plusieurs individus qui lui expliquent être des survivants d'autres massacres perpétré par les vampires.

Le chef du groupe, Paul, souhaite que la jeune femme se joigne à eux, ce qu'elle finira par faire. Le but est de traquer Lilith, la reine incontestée des créatures de la nuit. Aidé par un vampire ralié à la cause des humains, les survivants engagent alors une guerre sans merci contre les monstres qui ont détruit leurs vies. Mais, la tache ne sera pas simple, d'autant qu'un flic travaillant avec les vampires est bien décidé à les arrêter.

Autant le dire : Que vous ayez aimé ou pas le premier opus, cette suite est a fuir d'urgence, tant le spectacle y est totalement bâclé.

image

Interprèté par des inconnus qui ne croient pas une seconde à leur rôle (ça tombe bien, nous non plus), le film ne demeure jamais intéressant, malgré quelques bonnes idée (le sang pour ramener les vampires a la vie, les lampes ultra violets) et plombé par des décors hideux (terminer l'Alaska, l'action se passe cette fois à Los Angeles dans des souterrains ou on ne voit rien) et des scènes d'actions illisibles.

Pour ne rien arranger, Kiele Sanchez ne dégage finalement pas le quart du charisme que son personnage exige et la présence des vampires est considérablement réduite, les auteurs préférant nous assener de longs passages dialogué ou les survivants montrent qu'ils ne se font pas confiance tandis que Stella retombe amoureuse. Passionnant, non ?

Enfin, le film s'achève par une dernière scène totalement grotesque voyant la jeune survivante du premier opus ressortir le cadavre de son premier compagnon, le ramener a Los Angeles avant de le ré animer. Évidemment, le personnage d'Eben (joué par un autre acteur qui ne ressemble pas du tout à Josh Hartnett) revient a la vie et tue son ancienne compagne. Vraiment n'importe quoi.

Vous l'aurez comprit, ce deuxième opus se situe clairement dans la lignée des suites au rabais, créé juste pour le gogo appâter par le titre et balancée direct dans les rayons DVD des magasins. Un gros navet, encore une fois à fuir de toute urgence.