Réalisation : Jackie Chan 

Année : 1988

Genre : Policier / Action

police_story_2

L’histoire : Après avoir démantelé un important réseau de drogue, le policier Jackie Chan reçoit pour tout honneur un blâme pour ses méthodes peu orthodoxes. L’homme décide de quitter la police, mais, l’apparition d’une bande de terroristes vont le contraindre à reprendre du service.

La Critique De Titi70 :

A la fin des années 80, Jackie Chan est devenu une énorme star en Asie. Sa popularité lui a permis d’imposer un style de films bien à lui mélangeant l’action, les art martiaux et un humour du cru. Mécontent des réalisateurs avec qui il a travaillé par le passé, l’acteur s’est également lancé dans la réalisation et l’écriture.

Munis de budget relativement correct, Jackie Chan est désormais seul responsable des long métrage dans lesquelles il joue. Ce qui ne l’empêche pas de continuer à travailler pour d’autres.

Après un premier épisode daté de 1985, l’acteur reprend ses fonctions polyvalentes pour un deuxième opus, toujours signé et joué par lui.

On retrouve donc le policier Jackie Chan, quelques temps après avoir envoyé en prison un gros bonnet de la pègre Hong Kongaise.

Pour tout remerciement, le flic reçoit un blâme et une engueulade de son chef qui lui reproche ses méthodes. En conséquence, Jackie se retrouve rétrogradé à la circulation.

Comme si ça ne suffisait pas, le policier découvre, par hasard, que le fameux truand à été libéré de prison et veut se venger de lui.

Enfin, il y a la copine de Jackie, un peu envahissante, mais, surtout, fatiguée d’ètre constamment en danger à cause de lui et qui décide de mettre des distances.

Après une nouvelle dispute avec son supérieur, Jackie décide de démissionner de la police. C’est le moment que choisissent des terroristes pour perpétrer des attentats dans la ville et imposer un chantage contre les responsables de grands groupes financiers.

Complètement dépassé, le chef de la police est contraint de rappeler Jackie Chan. Au même instant, la copine de celui ci est enlevée.

Le flic se retrouve, à son tour, soumit à un chantage et va devoir tout tenter pour sauver celle qu’il aime et arrêter les terroristes.

N’ayant vu que quelques films Américains que la star à enchaîné depuis quelques années (du type Rush Hour), on ne peut pas dire que je faisais partie, jusqu’ici, des admirateurs de Jackie Chan.

Pourtant, force est d’admettre que le Jackie Chan d’aujourd’hui n’a pas grand chose à voir avec celui d’il y a vingt ans. Car, Police Story 2 est une véritable réussite, en grande partie due à l’énergie du comédien et des bagarres parfaitement chorégraphié.

En grande admirateur de Jean Paul Belmondo (en particulier L’Homme De Rio), Jackie Chan a prit l’habitude d’effectuer l’ensemble de ses cascades lui même.

D’ailleurs, le générique de fin nous montre quelques blessures causé par le tournage, ainsi que l’énergie que déploie Jackie Chan.

Le tout transparaît à l’écran et le résultat est vraiment réjouissant. L’humour est présent, mais, reste bien dosé, tandis que l’action et les combats sont impressionnant.

Au final, Police Story 2 est une œuvre qui navigue entre policier, comédie et art martiaux, un long métrage parfaitement réussi et hautement fréquentable.