Réalisation : Joseph Zito

Année : 1984

Genre : Horreur

vendredi-chapitre-final_1_625305

L'histoire : Officiellement, Jason Voorhees est bel et bien mort. Le cauchemar est donc enfin terminé. Sauf que le tueur au masque de hockey compte bien ètre à la hauteur de sa réputation de tueur increvable, comme vont le découvrir une mère et ses deux enfants, ainsi que des jeunes venus faire la fète à proximité de l'ancien camp maudit.

La Critique De Titi70 :

Quatrième volet de la saga Vendredi 13 mettant toujours en scène le tueur Jason Voorhees, ce nouvel opus est interpreté par Corey Feldman (le gamin de Stand By Me ou des Goonies qui à évidemment bien grandit depuis), Crispin Glover (dans une de ses premières apparitions, donc bien avant de devenir le père de Marty Mc Fly dans le premier Retour Vers Le Futur) et Ted White derrière le masque du tueur.

 

Pour l'anecdote, le comédien fit vivre un enfer à l'équipe lors du tournage, multipliant les caprices et menaçant à de nombreuses reprises de quitter le plateau en répétant inlassablement qu'il n'avait accepté ce rôle que pour l'argent, l'acteur affirmant par ailleurs detester la saga. D'ailleurs, en voyant le résultat final, Ted White demandera à ce que son nom soit enlevé du générique, ce que refuseront les producteurs.

image

Derrière la caméra, c'est Joseph Zito qui succède à Sean S Cunningham et Steve Miner. Le réalisateur n'est pas un novice dans le genre puisqu'on lui doit Rosemary's Killer, un autre slasher "culte et salement gore" selon les responsables du magazine Mad Movies. Les gars, on a pas du voir le mème film.

Avant d'aller plus loin, certains se demandent peut ètre pourquoi ce film est baptisé Chapitre Final alors que d'autres suites verront le jour à La réponse est simple : A l'origine, Frank Mancuso Jr, le producteur de la saga depuis le second film, souhaitait en terminer avec l'histoire de Jason, mais, l'echec du cinquième volume au box office poussera les dirigeants de la Paramount à faire reintegrer le tueur dans les Vendredi 13 pour un sixième épisode.

A signaler, pour finir, que ce film démarre ce que beaucoup de fans ont appelé "la trilogie Tommy Jarvis", du nom du personnage qu'on retrouvera dans les deux opus suivants.

A la manière des deux autres suites, Ce Chapitre Finale commence quelques minutes après la fin du troisième épisode, alors que le corps de Jason Voorhees est emmené à la morgue. Tout le monde pense désormais être tranquille. Mais, le repos est de courte durée, car, le tueur est bien vivant et élimine deux employés de l'hopital avant de s'enfuir.

Pendant ce temps, une famille, composé de la mère et ses deux enfants, à savoir Trish et Tommy, s'est installé à proximité du camp Crystal Lake et coule des jours paisible. Parallèlement, des jeunes viennent passer leur vacances dans une cabane du camp.

Tout ce petit monde ignore que Jason Voorhees est sur le chemin du retour, bien décidé à éliminer tout ses intrus se trouvant sur son territoire. C'est ce que n'aura pas le temps de découvrir une auto stoppeuse qui finira avec un couteau planté dans la gorge avant que le tueur ne s'en prenne aux jeunes ainsi qu' à la famille de Tommy.

image

C'est donc un slasher assez classique qui ne risque pas de bousculer les codes de la saga. Pour autant, cela rèste extrêmement efficace, on peut vraiment dire que le repos aura fait du bien à Jason, car, celui s'avère très en forme.

Le film se suit agréablement jusqu'a un finale particulier qui ose aller très loin, puisque faisant d'un enfant un meurtrier montrant une sauvagerie dépassant celle de Jason.

C'est donc un épisode, classique, mais, efficace, malgré des incoherences dues à des coupes imposés au montages par la censure (ce sera le cas de tout les épisodes jusqu'au 8) . Le film est même considéré comme un des meilleur de la saga, ce en quoi je suis entièrement d'accord.