Réalisateur : Ridley Scott

Année : 2000

Genre : Péplum

24158

L'histoire : En 180 avant J.C, l'empereur Romain Marc Aurèle, vivant ses dernières heures, souhaite passer le relais du pouvoir au général Maximus Decimus. Mais, le fils légitime du souverrain, Commode, ne voit pas cette décision d'un bon oeil. Prenant le pouvoir après avoir assassiné son père, il fait executer le général et sa famille. Ce dernier parvient à survivre et entend bien se venger du tyran.

La Critique De Titi70

Aussi incroyable que ça puisse paraître, Gladiator est né de la vision d’une peinture, que deux producteurs montrent au cinéaste Ridley Scott, tout en lui parlant d’un projet de péplum se déroulant dans la Rome Antique.

Un tableau de Jéon-Louis Gérome, datant du 19 ème siècle, et représentant un gladiateur romain face au Collisée, attendant l’ordre du souverain qui se tient debout, le visage impassible et le pouce levé.

 « ils sont venus me voir à mon bureau et ils ont déposé sur la table une reproduction du tableau. Cette image évoquait pour moi l’Empire Romain, sa splendeur et sa décadence. Le sujet stimulait vraiment mon imagination. » explique le réalisateur à propos de sa décision de réaliser Gladiator.

« Nous sommes partis de cette image primale, ajoute Walter Parks, producteur et numéro 2 de la société Dreamworks. Progressivement, l’image d’un héros dont l’épopée vous transporterait vers des rivages inconnus s’est précisée ».

Ce héros se nomme le général Maximus, soldat émérite proche du souverain Marc Aurèle qui, à la mort de ce dernier, se retrouve déchu et finit parmi les gladiateurs. Sa puissance et son courage en feront un homme de plus en plus aimé du peuple, au détriment du nouvel empereur, le tyran Commode.

Mais, l’une des principal condition à la réussite du projet réside dans le choix de l’acteur principal, une donnée dont son bien contient les producteur, comme l’explique Douglas Wick : "Maximus est l’âme du film. Il était donc absolument essentiel de choisir, pour l’incarner, un acteur capable d’accès de férocité dignes des grands guerriers, mais, dégageant aussi l’image d’un homme de principe et d’esprit. Et le nom de Russell Crowe s’est rapidement imposé ».

Avec Gladiator, le comédien gagnera véritablement ses galons de star international et accédera à la renommé, ce qui n’est que justice, tant l’acteur semble né pour incarner ce personnage.

D'ailleurs, le comédien et son réalisateur entameront avec ce péplum une longue collaboration qui se poursuivra sur trois long métrages, d'abord Une Grande Année en 2006, puis, American Gangster un an plus tard pour se terminer en 2010 avec une nouvelle version des aventures de Robin Des Bois.

Pour lui faire face dans Gladiator, et incarner le redoutable Commode, les responsables choisissent Joaquin Phoenix, séduit par sa personnalité à la fois calme et intense.

Manque à ce trio un nom, celui de la comédienne qui jouera Lucilla, sœur de Commode avec qui elle demeure proche, et éprouvant des sentiments secrets pour le général Maximus.

« Nous avons mis du temps à trouver l’actrice qu'il nous fallait, se souvient le producteur Branko Lustig, mais, dés que nous avons vue Connie, nous avons réalisé qu’elle était celle que nous cherchions. J’avais l’impression de voir la jeune Sophia Loren dans La Chute De L’Empire Romain ».

Le casting se complète avec Richard Harris, Derek Jacobi, Tomas Arana, Ralf Moeller, Spencer Treat Clark, David Hemmings, Tommy Flanagan et Djimon Hounsou. Figure également Oliver Reed qui effectue ici son ultime prestation, le comédien mourra d'une crise cardiaque durant le tournage, forcant les responsables à modifier le script.

Avec Gladiator, Ridley Scott ressuscite un genre complètement disparu depuis une bonne trentaine d’année, le péplum. 

L'histoire commence donc avec le général Maximus, lors d'une bataille dont il sort vainqueur. Proche de l'empereur Marc Aurèle, ce dernier souhaite lui confier la succéssion des affaires du royaume. Dans le mème temps arrivent Commode et Lucilla, les enfants du souverain. Marc Aurèle fait promettre à Maximus d'empécher sous n'importe quel pretexte son fils d'acceder au pouvoir. Lorsque ce dernier le découvre, il entre dans une colère noire et tue son père dans un accès de rage.

Maximus doit donc preter allegeance devant le nouvel empereur, Commudus, mais, le général refuse catégoriquement. La sanction ne se fera pas attendre. Le soldat est dégradé et envoyé dans une foret éloigné pour y ètre executé.

Parvenant à s'échapper, Maximus décide de rejoindre sa femme et fils. mais, lorsqu'il arrive sur ses terres, c'est pour découvrir que ces derniers ont été massacré sur ordre de Commodus. Errant sans but, il finit par croiser la route de Proximo, marchant d'esclaves qu'il entraîne pour en faire des gladiateurs.

Avec lui, l'ancien général devient ainsi un combattant courageux connu sous le nom de l'espagnol, dont la réputation finit par arriver à Rome. Lorsque Proximo et ses hommes se retrouvent au Collisée, Maximus y voit alors la chance de pouvoir se venger de Commodus.  

Grâce à une mise en scène savamment étudié, mais, jamais prétentieuse, un sujet relativement simple (en gros, une histoire de vengeance), un budget à la hauteur et des comédiens absolument parfait,  notamment Oliver Reed dans un rôle certes secondaire, mais qui a son importance, le film de Ridley Scott demeure un monument du genre, un péplum qui renvois à des classiques du genre comme Ben Hur, et possède un souffle épique toujours aussi vivace. Gladiator est non seulement un film culte, mais, peut aisément se hisser parmi les classique du cinéma intemporel.