Réalisation : Peter Ségal

Année : 2013

Genre : Comédie

209115

L'histoire : Dans les années 80, Deux boxeurs au sommets de leurs carrières s'apprettent à s'affronter pour la trosième fois lorsque l'un des deux décide subitement de stoper la competition. Trente ans plus tard, un manager de boxe esperant gagner beaucoup d'argent choisit de les reunir.

La Critique De Titi70 : 

1976 : Sylvester Stallone triomphe avec l'histoire du boxeur Rocky Balboa. Trois ans plus tard, c'est au tour de Robert De Niro d'incarner avec succès un boxeur dans Raging Bull. L'idée de reunir en 2013 ses deux "poids lourds" du cinéma sur une même affiche était plutôt judicieux.

Match Retour est donc une comédie ou les deux acteurs jouent sur le phénomène en vogue de la nostalgie du succès passé. Ce n'est pas la première fois que Sylvester Stallone et Robert De Niro se retrouvent ensemble, puisqu'ils s'étaient déjà donné la réplique en 1997 pour le film Copland.

Cette fois, c'est sous la direction de Peter Ségal que les deux comédiens officient, un spécialiste du genre à qui l'on doit notamment Amour & Amnésie, Max la Menace ou encore La Famille Foldingue.

Outre les deux tètes d'affiches, Match Retour permet de retrouver une actrice culte des années 80, tombée ensuite dans l'oubli : Kim Basinger, ainsi que sa fille, Ireland Basinger Baldwin, qui fait une apparition dans les premières minutes. Ils sont également entouré de Kevin Hart et Alan Arkin.

L'histoire tourne autour de Henry Sharp et Billy McDonnen. Dans les années 80, les deux hommes étaient connu comme de grandes stars de la boxe, le premier sous le pseudonyme de Razor, le second connu comme le Kid.

A cette époque la, la rivalité entre les deux hommes est à son maximum, et les boxeurs se sont déja affronté à deux reprises. mais, alors qu'une troisième rencontre entre eux se profile, Razor décide subitement de tout annuler et d'arreter la boxe, au grand etonnement de son rival qui va prendre cela très mal.

Trente ans plus tard, Dante Slate Jr, le fils d'un manager de boxe, profite de la sortie d'un jeu pour proposer à Henry Sharp de participer au doublage. Ce dernier accepte à condition de ne pas croiser Billy Mc Donnen, lui aussi convié.

Mais, ce dernier ne va pas pouvoir s'empecher de venir chercher son rival et la rencontre dégénère, au point de créer un véritable buzz sur Internet. Dante Slate Jr à alors l'idée juteuse d'organiser un nouveau match, ou les deux adversaires pourront à nouveau s'affronter et prendre leur revanche.

Lors de sa sortie, le film eut droit à des commentaires pas toujours bienveillants, et la prestation de Sylvester Stallone se vit salué par un nomination aux Razzie Awards.

Pourtant, force est de reconnaitre que l'acteur ne s'en tire pas si mal, surtout si l'on prend en compte le fait que la comédie ne soit pas un genre qui lui réussisse vraiment.

Non, de mon point de vue, Sylvester Stallone n'est pas mauvais dans ce film. On en dira pas autant de Robert De Niro, grimacant comme pas possible. Les deux acteurs vient ici parodier sans méchanceté leur rôles fétiches. Les auteurs en profitent pour placer nombres de références, comme les couleurs de short des deux combattants.

Au delà de ce détail, qu'en est il du resultat final ? Il est certain qu'avec un tel concept et deux comédiens de cette trempe, on est droit d'attendre une excellente comédie sur l'univers de la boxe.

Si Peter Ségal fait preuve d'un certain professionnalisme, Match Retour n'en reste pas moins une comédie moyenne, contenant quelques bons moments comme la première véritable rencontre entre les deux homme alors qu'ils viennent prêter leur voix à leurs avatars du jeu. Des retrouvailles qui vont virer à la baston avec destruction du studio en prime. S'ensuivra notamment une parodie ou un Sly pixelisé écrase son rival en lui balançant un frigo.

Malheureusement, les bons moments du film ne font pas oublier les énormes défaut, notamment le personnage incarné par Kevin Hart qui passe son temps à hurler, ou l'avalanche de bons sentiments englobant le script, Sylvester Stallone retrouvant son ancien amour tandis que Robert De Niro se découvre un fils et un petit fils.

Au final, Match Retour est une comédie assez sage, au rythme en dent de scie. Un long métrage sympathique, mais, tout de même loin de ce que le spectateur était en droit d'esperer face à une tel proposition.